10 °C
Grands projets

Vidéoprotection

video-surveillance.jpg

Depuis début 2016, quatre caméras sont opérationnelles sur le secteur du village. Dix autres sont attendues d’ici fin 2016 pour compléter le maillage.
L’inauguration officielle a eu lieu le 16 janvier 2016, et c’est une petite révolution à La Colle-sur-Loup. La création d’un Centre de Protection Urbain de la Police Municipale, avec des locaux rénovés pour accueillir les écrans de surveillance, reçoit désormais en direct les images des quatre caméras de vidéoprotection qui maillent le territoire du village. Et ce n’est qu’un premier pas : d’ici la fin de l’année,  ce ne sont pas moins de onze modules qui formeront un réseau de protection performant sur le village.
Il s’agit ici de la première phase d’un des engagements du Maire Jean-Bernard Mion pris en 2014, un projet aujourd’hui porté conjointement par Patrice Cirio, 1er adjoint délégué à la Sécurité, les services municipaux avec l’implication de la Gendarmerie, l’aide de la commune voisine de Villeneuve-Loubet, le soutien de l’État et du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes.

DES CAMÉRAS HAUTE DÉFINITION
Les caméras installées fournissent des images haute définition et sont dites "intelligentes" : elles détectent les mouvements, les bruits anormaux, et, pour certaines d’entre elles, lisent les plaques minéralogiques.
Les enregistrements vidéos ne sont accessibles qu’aux agents de police municipale habilités.

LES IMPLANTATIONS

  • rue Max Barel, devant le parking : en service
  • place de la Libération : en service
  • chemin du Canadel, au niveau du parking Lanza : en service
  • boulevard Teisseire, au niveau de l’intersection du chemin du Canadel : en service
  • rond-point des Arnoux  : installation mai 2016
  • intersection du chemin de l’Escours, chemin des Caillades et chemin du Béal : installation mai 2016
  • rond-point du boulevard Sauvaigo au niveau du Défoussat : installation mai 2016

Après cette première tranche de travaux, une seconde phase verra l’installation de 14 autres caméras pour compléter le maillage de la vidéoprotection sur l’ensemble du territoire de La Colle-sur-Loup et assurer une liaison avec les communes limitrophes déjà équipées, pour parfaire la maîtrise du territoire des forces de l’ordre.

  • place de la Platane
  • place du Jeu de Paume
  • rue de la victoire, jardin public, parking nord
  • jardin public et parking sud
  • place de Gaulle
  • parking gymnase
  • bd Honoré Teisseire, à l’angle du gymnase : 3 caméras, dont 2 à lecture de plaques
  • parking de l’école Pennac
  • devant l’école Pennac
  • église st jacques
  • parc de la Guérinière
  • chapelle des Pénitents Blancs

Coût total de la première phase :
11 caméras dont 3 à lecture de plaques
350 000 € dont 240 000 € de subventions (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance, Conseil Départemental).

Coût total de la deuxième phase :
14 caméras dont 2 à lecture de plaques
310 000 €