10 °C
Démocratie locale

Tribunes

microphone.jpg

Retrouvez les tribunes des différents groupes du Conseil Municipal de La Colle-sur-Loup, espace de libre expression aux différents groupes du Conseil municipal.

 

La Colle à gauche - Printemps 2018

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, la Constitution reconnaissait aux Français des droits sociaux et économiques (santé, éducation, protection sociale, culture…). Cette décision s’accompagnait de la création de services publics forts garantissant à tous les citoyens l’accès à de nouveaux droits. Or, depuis quelques décennies, il est de bon ton, notamment à droite, de dénigrer ces services publics pour en réduire l’étendue et privatiser. Mais entre privé et public il y a une différence fondamentale : le privé voit dans le citoyen un client prêt à payer le prix, son prix… sinon rien ! Au contraire, le public voit dans chaque citoyen un usager qu’il faut satisfaire au moindre coût. Depuis un an, le gouvernement, prétextant réformer, a entrepris de démolir les services publics. Cette idéologie libérale détruit l’égalité et la solidarité entre les territoires de la République. Nos élus locaux devraient bien davantage s’opposer à cette destruction qui finira par pénaliser des citoyens où qu’ils vivent, y compris dans notre commune.

Pierre HÉLY

 

La Colle y gagne ! - Printemps 2018

Promesses non tenues et non des moindres : « l’augmentation des impôts n’est pas une fatalité », « gel du recours systématique à l’emprunt pour réduire l’endettement ».

Et que nous dit M. Mion lors du budget 2018 :

- Les taux des taxes locales restent inchangés, mais dans le même temps, plus discrètement, il supprime l’abattement général à la base, ce qui augmente de fait vos bases d’imposition, donc vos impôts, + 2,86 % pour 2018.

- La commune n’emprunte pas, soit, mais l’office du tourisme si, 324 000 €. D’où une augmentation de l’endettement communal puisque l’office de tourisme est financé par la taxe de séjour communale et la commune elle-même. Par ailleurs, après 4 ans de gestion communale, il serait temps que M. Mion arrête d’appeler à l’aide l’héritage pour éviter de se justifier de ne pas faire grand-chose ! Personne ne l’a forcé à se présenter. Si c’est trop difficile, personne ne le retient !

Christian BERKESSE

 

La Colle Bleu Marine -- Printemps 2018

Nous avons appris avec tristesse le décès brutal, à l’âge de 60 ans, de Bruno Ligonie, conseiller municipal élu de la liste du Rassemblement Bleu Marine, par ailleurs responsable de la section La Colle/St Paul du Souvenir Français, et porte drapeau présent à chaque commémoration.  Un hommage lui sera rendu lors de la séance du Conseil Municipal du 24 mai prochain ».