9 °C
A votre service

Les travaux

vallon_escours.jpg

LES TRAVAUX EN COURS 

 

Déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du très haut débit en France mobilise un investissement de 20 milliards d’euros sur dix ans, partagé entre les opérateurs privés et les collectivités territoriales.
Il existe deux cas de figure :

  1. Les zones conventionnées : ce sont celles dans lesquelles les opérateurs privés s’engagent à déployer des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) pour l’ensemble des habitants d’ici 2020. Ces déploiements sont effectués dans le cadre de conventions signées entre les opérateurs, l’État et les collectivités territoriales concernées. Elles permettent aux élus de définir avec les opérateurs les zones à raccorder en priorité.
  2.  En dehors des zones conventionnées, les collectivités territoriales déploient des réseaux d’initiative publique.

La commune de La Colle-sur-Loup se situe dans le premier cas de figure.

L'intérêt de la fibre :

  • Une vitesse de téléchargement jusqu'a 100 Mbits/s
    Exemple : La durée du téléchargement d'un film de 700 Méga en ADSL est de 7 mn et de 10 sec pour 42 secondes avec la fibre
  • Des utilisations simultanées (internet,TV, jeux vidéo)
  • Une qualité cinéma pour le son et l'image sur la TV

Le principe du déploiement :

-L'architecture horizontale

  • Un site technique hébergeant les équipements et le départ des câbles de transport. Le site technique desservant la commune de La Colle-sur-Loup est situé à Vence.
  • Le réseau de transport
  • les points de mutualisation
  • Le réseau de distribution

Les travaux du déploiement  

Il y a deux types de travaux :

  • Les travaux qui consistent à déployer la fibre dans la rue (il s'agit de tirer la fibre optique dans les fourreaux existant de France Telecom que l'opérateur SFR loue à cet effet.
  • Le raccordement des immeubles et des logements à cette fibre.

Quel que soit le type de logements, chacun peut équiper son foyer en fibre optique.

-En habitat collectif (copropriété ou bailleur), habitation de plus d trois logements, une convention d'opérateur d'immeuble doit être signée avec SFR pour autoriser l'installation de la fibre optique dans les parties communes. Cet équipement des parties communes de l'immeuble est réalisé aux frais exclusifs de l'opérateur. Contact pour la convention : c.bernard@ert-technologies.fr
Cela ne coûte rien aux résidents. Le raccordement final, c'est-à-dire l'installation de la prise dans chaque logement, sera réalisée par l'opérateur commercial choisi.
L'équipement de l'immeuble est pris en charge par l'opérateur et il n'implique aucune obligation ni pour les propriétaires, ni pour les locataires qui resteront libre de souscrire ou non aux offres de services distribuées par les opérateurs fournisseurs d'accès Internet majeurs du marché.

-En maison individuelle ou logement inférieur à 4, la convention d'opérateur d'immeuble n'est pas requise. Le raccordement du pavillon est réalisé après abonnement, à partir d'un boitier situé dans la rue (généralement dans une chambre en voirie ou sur un poteau) et destiné à desservir un ou plusieurs pavillons.
En principe, le pavillon est raccordé techniquement selon le même mode que le réseau téléphonique (soit souterrain, soit aérien). Si des travaux particuliers d'aménagement sur la propriété privée s'avèrent nécessaires pour ce raccordement (par exemple l'installation d'un fourreau dans le jardin), ceux-ci pourront être à la charge du propriétaire.

 

Schéma explicatif du déploiement de la fibre :

 

Planning prévisionnel

L'ensemble des armoires de rue ont été installées et raccordées au NRO (Noeud de raccordement optique) situé à VENCE.

La difficulté de donner un calendrier exact aux habitants quant à l'arrivée de la fibre dans leurs quartiers:
En effet, l'opérateur n'est pas en mesure de transmettre un calendrier précis car le déploiement de la fibre sera lancé tout azimut (en différents points) sur la commune de la Colle-sur-Loup. Le déploiement avancera plus ou moins rapidement dans les différents quartiers, en fonction des contraintes ou non contraintes rencontrées sur le terrain.

Suite aux études actuelles de l’opérateur (avant le lancement réel du déploiement), le calendrier ne restera que théorique.

En effet, une fois sur le terrain, les équipes techniques découvriront l'état des fourreaux existants dans lesquels la fibre devra être passée. Il est à noter que dans le cadre du déploiement de la fibre, SFR privilégie les structures existantes, notamment les fourreaux en sous terrains qui desservent déjà la ville pour d’autres besoins (téléphone etc …). Si ces installations s’avèrent être en mauvais état, l’opérateur devra trouver des solutions alternatives pour acheminer ou dévoyer la fibre optique dans les rues. Ce sont des solutions qui devront nécessiter de nouvelles études, éventuellement du génie civil ou des demandes d’autorisation de travaux à la Mairie autres ...  Et par conséquent des délais supplémentaires. Toutes ces raisons expliquent donc la difficulté que pourra avoir l’opérateur SFR à fournir un calendrier de déploiement fiable, le déploiement au plus près des habitations a commencé dans les quartiers suivants pour tout ce qui était infrastructure souterraine, donc pas la totalité des habitations de ces zones :

Vert : terminé, Jaune : livraison pour Novembre, Orange : prévision livraison d’ici fin 2017

 

 

A ce jour, 378 logements pourront être éligibles, avec un objectif de 500 pour fin 2017
Au niveau des logements collectifs qui sont soumis à la signature d’une convention, 738 logements ont été signés sur un potentiel de 1927.(un peu plus 1/3)
L’ouverture Commerciale devrait avoir lieu sur le 1er trimestre 2018.
Courant 2018, le déploiement continuera sur l’ensemble des secteurs et SFR commencera le déploiement sur le réseau aérien.

 

Travaux de sécurisation du chemin de Défoussat

L’accotement du chemin du Défoussat subit à longueur d’année une érosion due à de fortes précipitations. La zone des désordres se situe entre le chemin de Saint-Etienne et le chemin de la Rouguière. Celle-ci a fini par créer une insécurité pour les utilisateurs de la voie.
Cette voie à double sens, étroite à plusieurs endroits qui ne permet pas la réalisation de trottoirs ou de voies cyclables, dessert de très nombreuses habitations des deux côtés de la route.
L’accès à certaines de ces habitations ayant nécessité la construction de ponçons enjambant le cours de la rivière « Le Défoussat », l’affaiblissement de ces portions de berges à pr
Cette opération de sécurisation est aujourd’hui très urgente à réaliser car la situation s’est aggravée récemment. La commune a donc mis en place une signalisation temporaire et la Police Municipale étudie actuellement la mise en sens unique provisoire de ce chemin.
Afin de stopper ce phénomène, des travaux de confortement de berges et de sécurisation sont envisagés au niveau des portions de route les plus exposées. 
Quatre zones particulièrement exposées ont été déterminées et feront l’objet du programme de travaux pour 2017/2018.
Les travaux de reconstruction et de confortement de la berge consisteront à mettre en œuvre des ouvrages de soutènement par des enrochements.
L’ensemble des travaux sera réalisé depuis le chemin du Défoussat, soit mécaniquement pour les enrochements et manuellement pour les autres prestations.

Programmation

Les travaux sont décomposés en deux tranches. Une première phase a été réalisée en novembre 2017 et la deuxième est programmée février / mars 2017.

 

Travaux chemin du Béal

Les travaux de protection contre les inondations des vallons de l'Escours, de Montfort, des Campons et du Béal se poursuivent.
Après la réalisation d'un fossé depuis le carrefour des chemins Caillades, Escours et Béal vers le Loup en 2016. La commune a programmé le démarrage de la tranche suivante relative à la réalisation des ouvrages hydrauliques sur le chemin du Béal.

La mise en place d'un ouvrage en béton armé en lieu et place du canal existant et le déplacement et l'enfouissement des réseaux se dérouleront à compter du 23 octobre 2017 jusqu'au 31 mai 2018.
Une interruption des travaux a eu lieu pendant la période des fêtes de fin année 2017. La reprise des travaux est programmée le 22 janvier 2018.
Montant global des travaux : 1 110 965, 29 € TTC

dont 1 075 761, 10 € HT commune
35 204,19 € HT Syndicat Intercommunal Assainissement

Pour assurer le bon déroulement de cette opération et la sécurité de l'ensemble des usagers, il est nécessaire de limiter l'accès du chemin du Béal aux riverains et aux services de secours. Une déviation sera mise en place au carrefour des chemins du Béal et des Campons par le chemin de l'Escours.

Une réunion de présentation des travaux sur site a eu le lieu lundi 23 octobre 2017 à 8h30 en présence des élus, des entreprises et du comité de quartier.