25 °C

    urgence famine

    En Somalie, au Yémen, au Soudan du Sud et au Nigéria plus de 22 millions d’enfants sont menacés par la guerre, les maladies, la sécheresse… Parmi eux, plus d’1,4 million risquent une mort imminente du fait de la famine qui s’annonce. L’UNICEF agit sur le terrain mais les fonds manquent.
    La Colle-sur-Loup, labellisée "Ville Amie des Enfants", s'associe à l'UNICEF pour lancer un appel aux dons.

    Pourquoi la famine menace aujourd’hui ces pays ?
    Les conflits, les violations des droits humains (notamment les déplacements de population forcés), les sècheresses successives et l’augmentation des prix des denrées alimentaires sont les principaux facteurs à l’origine de l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans ces pays.
    La logique est implacable. Les violences obligent les familles à fuir et abandonner leurs moyens de subsistance. Cela les rend plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et, faute d’accès à l’eau potable et aux soins, plus vulnérables également aux maladies. Egalement, les fermiers sont contraints de laisser leurs cultures et leur bétail, ce qui entraine une baisse des aliments disponibles sur les marchés. Les systèmes de santé qui peinaient déjà à prendre en charge les enfants souffrant du paludisme, de pneumonie, de diarrhées graves, et d’infections respiratoires, sont encore plus fragilisés.
    Les enfants, surtout les plus petits, entre 0 et 5 ans, ont des besoins nutritionnels spécifiques. Si leur alimentation est insuffisante en quantité comme en qualité, ils risquent d’être malnutris. Si les carences s’aggravent, ils basculent dans la malnutrition aigüe et risquent la mort. La malnutrition sévère cause également des retards irréversibles dans le développement des enfants, et compromet leur santé et leur avenir – et par là même occasion, l’avenir de tout leur pays.

    Comment agit l’UNICEF sur le terrain pour aider ces enfants ?
    Des équipes et des programmes solides et opérationnels dans chacun des pays affectés.

    • Au Nigéria, l’UNICEF fournira une aide de première urgence à 3,9 millions de personnes, et un accès à de l’eau salubre pour plus d’un million de personnes.
    • En Somalie, l’UNICEF viendra en aide à 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans, dont ceux souffrant de malnutrition sévère via des services de santé et de nutrition mobiles.
    • Au Yémen, l’UNICEF fournira les soins nécessaires pour 320 000 enfants souffrant de malnutrition sévère, ainsi que du matériel d’approvisionnement en eau et des kits d’hygiène.
    • Au Soudan du Sud, l’UNICEF et ses partenaires ont déjà apporté une assistance vitale à 128 000 personnes dans les zones touchées par la famine, dont 30 000 enfants de mois de 5 ans.

    Grâce à votre soutien, l'UNICEF fournira par exemple aux enfants et leurs familles :

    • des services d’aide de première urgence
    • des traitements contre la malnutrition
    • des soins curatifs
    • des soins préventifs grâce à la vaccination
    • l’accès à l’eau et à des sanitaires
    • des services mobiles de santé et de nutrition
    unicef.jpg
    Fichiers joints: